Connaissances mai 17, 2017

Les défis des projets en environnement nordique

Les températures hivernales dans le nord du Canada peuvent facilement chuter jusqu’à -50°C. À de tels extrêmes de températures, l’acier devient fragile comme du verre et plusieurs composantes mécaniques sont poussées à leur limites. De plus, la charge de neige, la poudrerie et l’accumulation de glace peuvent créer de gros problèmes. Le minerais peut contenir d’importantes quantité de neige ou être gelé en gros blocs.

Ces climats extrêmement froids requièrent une conception adaptée pour assurer une opération fiable des convoyeurs . Voici quelques conseils que nous avons accumulé au fil des ans.

  • La neige et la poussière adhèrent à presque toutes les surfaces; par conséquent, utilisez des angles de chute prononcés et de grands rayons de courbure pour les coins des chutes.
  • On recommande l’utilisation d’une courroie plus large pour réduire la charge et augmenter la surface de contact avec le produit. On doit aussi maintenir une vitesse plus lente.
  • Une courroie conçue pour des températures extrêmement basses doit être utilisée. Celles-ci conservent leur flexibilité et ne craquent pas.
  • Évitez les pentes du convoyeur au-dessus de 12 °. Des rayons de courbure concaves verticaux généreux sont recommandés.
  • Les convoyeurs doivent être dimensionnés pour gérer la glace et la neige supplémentaires récupérées avec le produit. Attendez-vous également à ce que des morceaux gelés se détachent de la pile. Les chutes et les skirts doivent être conçues pour traiter la plus grosse masse gelée.
  • Dans les zones de transition, une attention particulière est requise pour donner au produit congelé et glissant suffisamment de temps pour ré accélérer.
  • Utilisez des poulies d’entraînement de grands diamètres et un revêtement vulcanisé en forme de diamant ou avec des inserts en céramique.
  • Utilisez des arbres de grand diamètre et à faible teneur en carbone. Évitez les arbres en acier fortement allié.
  • Utilisez des démarreurs électriques. Ils ne sont pas affectés par la température contrairement aux couplages hydrauliques. De plus, l’entretien peut être effectué dans des locaux électriques chauds.
  • Utilisez des lubrifiants conçus pour les variations extrêmes de température.
  • Avec des plages de températures extrêmes, l’expansion thermique importante doit être prise en compte dans la conception des convoyeurs et des structures.
  • Utilisez une qualité d’acier appropriée pour une résistance élevée Charpy V-notch adaptée à la plage de température appropriée.
  • Évitez qu’un long convoyeur extérieur n’entre dans un bâtiment chaud. La condensation d’humidité et du frima auront tendance à se former sur les convoyeurs froids. Il est préférable d’avoir un point de transfert à l’extérieur du bâtiment chauffé sur le pied d’un convoyeur qui opère principalement à l’intérieur.
  • Les galeries fermées sont fortement recommandées. À des températures extrêmement froides, les conditions de travail peuvent devenir très mauvaises; et par conséquent, l’équipement ne sera pas entretenu.
  • Utilisez les escaliers et évitez les échelles dans la mesure du possible. Utilisez des grilles de sécurité sur les passerelles et les plates-formes. Les régions du nord ont des journées très courtes, alors fournissez un bon éclairage le long des convoyeurs.

Ces quelques recommandations devraient vous permettre d’éviter des problèmes de convoyeur pendant nos hivers rigoureux.